Les Coopératives jeunesse de services (CJS) regroupent de douze à quinze jeunes filles et jeunes garçons de 16 à 18 ans environ. Ensemble, et avec l’appui de leur collectivité territoriale, ils relèvent le défi de mettre sur pied une entreprise coopérative créatrices d’emploi pour et par les jeunes. Les jeunes des coopératives jeunesse de services se dotent alors d’une structure décisionnelle coopérative et se répartissent les tâches et responsabilités afférentes à la gestion de leur entreprise. Ces jeunes mettent en commun leurs ressources afin d’offrir une gamme de services à leur territoire via la création de leur propre entreprise coopérative. Elles et ils bénéficient donc d’une formation pratique et intensive en entrepreneuriat collectif.

Afin d’accompagner les coopérants dans ce projet, deux animateurs sont présents. Leur rôle est dans un premier temps de former et de conseiller les jeunes quant à la mise sur pied, au développement et à la consolidation de leur entreprise coopérative. Cependant, le travail des animatrices et des animateurs va beaucoup plus loin étant donné qu’ils et elles sont là non pas pour organiser les jeunes, mais bien pour favoriser et faciliter la prise en charge de la CJS par les jeunes.

Le projet des Coopératives jeunesse de services (CJS) voit le jour grâce à la réunion de ressources des acteurs coopératifs, associatifs, économiques, éducatifs et jeunesse ainsi que des collectivités territoriales. Cette mobilisation locale a pour but de soutenir le développement d’entreprises coopératives créatrices d’emplois par et pour des jeunes de 16 à 18 ans environ.

Les quatre dimensions significatives du projet :

  • L’Expérience CJS, comme milieu de vie
  • L’Entreprise CJS pour préparer les jeunes au marché du travail et les initier à l’entrepreneuriat collectif
  • Le projet communautaire CJS rassemble les forces communautaires et économiques du milieu
  • L’Effet CJS crée donc une dynamique en perpétuelle transformation!

Pédagogie coopérative

La volonté première du projet CJS est d’offrir aux coopérants un milieu centré principalement sur la réalisation d’apprentissages.

L’approche pédagogique coopérative mise en place au sein du projet CJS influence directement la qualité du savoir développé non seulement par les coopérants mais aussi par les différents acteurs gravitant autour du projet des jeunes, tels que l’équipe d’animation, les parrains et marraines et les membres du comité local.

Les principes pédagogiques amènent les jeunes à se responsabiliser individuellement et collectivement, à faire preuve de solidarité et à comprendre l’utilité réelle des apprentissages. Ainsi, plus le projet progresse, plus les jeunes accumulent des connaissances et de l’expérience, ce qui permet d’accroître graduellement leur capacité de prise en charge quant au développement de leur CJS.

Les effets bénéfiques sur le jeune

Au fil des années, de nombreux témoignages ont été recueillis afin de connaître ce que le projet avait apporté aux jeunes. La CJS leur a permis notamment : d’acquérir du leadership, d’apprendre à communiquer et à donner son opinion, de prendre des décisions et résoudre des problèmes, d’apprendre à s’organiser, d’être en lien avec des personnes significatives (animateurs, comités locaux, parrains et marraines, la communauté, etc.), et même de gagner sa vie tout en se préparant au marché du travail!

VOX POP CJS from reseau.coop on Vimeo.

Partenaires financier des CJS en France

LFE_Laureat_LogoUntitled-1_03 

      Untitled-1_05